Bricologia

L'encycopédie du bricolage

À placer sur un balcon, une fenêtre ou dans un jardin, la jardinière apporte une allure fleurie et printanière à votre espace de vie. Coup de chance : elle est aussi facile à fabriquer. Voici un guide pour vous aider à concevoir votre propre jardinière.

Des planches de bois aux bonnes dimensions

Assurer la longévité de votre jardinière constituera votre premier objectif. Pour cela, choisissez une qualité de bois adapté. Le matériau doit être naturellement imputrescible pour faire face aux agressions externes. Il doit être résistant et bénéficier de traitement éventuellement afin de pouvoir lutter contre les insectes, les champignons et les intempéries. Le mélèze, le chêne, le robinier ou le châtaignier répondent à ces critères.

Une fois le bois choisi, il est temps de passer à la découpe. Vous ne savez pas exactement comment faire ? Rendez-vous sur le site bricoleurpro.com pour apprendre les trucs de bricoleurs ou bien encore sur Le site du Bricolage.

Dans le cadre de cet ouvrage, vous avez besoin de plusieurs planches de bois. Pour les faces, découpez 8 morceaux de bois de 70 cm de longueur et 10 cm de largeur. Pour les côtés, 8 planches de 10 cm de large et de 27 de long seront nécessaires. Enfin, le fond du bac sera composé d’une planche de 67 de long et 27 cm de large. Comme votre jardinière doit afficher une excellente résistance, renforcez-la avec des tasseaux d’une section de 4m sur 2 cm. Vous aurez besoin en tout de 9 tasseaux : 3 de 30 cm de long, 4 de 36,5 cm de long et 2 de 67 cm de long.

Montage de votre jardinière

Prenez la planche principale destinée à réaliser le fond de la jardinière et fixez-y les trois tasseaux de 30 cm de long. Deux au bord et le dernier au centre. Utilisez une visseuse pour votre travail. Derrière la planche, fixez les deux autres tasseaux de 67 cm de longueur. Réalisez ensuite les côtés en fixant les 8 planches de 10 cm de large et 27 cm de long (4 de chaque côté) et les faces avec le reste des planches. Utilisez les 4 derniers tasseaux qui restent pour maintenir solidement le tout. Ils sont à placer aux jonctions des planches principales servant à faire les côtés. Attention, pour que la terre puisse respirer, il ne faut pas que les planches soient trop collées les unes aux autres. Laissez des parties ajourées.

Il est maintenant temps d’assembler le fond et le cadre. Utilisez de grandes vis pour cette étape de façon à garantir une meilleure solidité à la structure. Vous pouvez améliorer l’esthétique de votre jardinière en procédant à un ponçage à l’aide de lime de bois. Appliquez une lasure ou de la peinture pour finir.

Les travaux finaux

Votre jardinière est prête à être utilisée. Au fond de celle-ci, fixez une bâche à l’aide d’une agrafeuse en faisant en sorte qu’elle soit invisible de l’extérieur. Pour faciliter l’évacuation d’eau, perforez le fond du bac (la bâche et le bois). Ajoutez des billes d’argile qui favorisent le drainage et l’aération puis posez une couche de géotextile. Terminez avec une couche de terre. Vous pouvez maintenant cultiver les plantes que vous le souhaitez.