Bricologia

L'encycopédie du bricolage

Suite à la loi Morange votée en 2010, les détecteurs de fumées seront obligatoires dès le 8 mars 2015 dans tous les logements. Ces outils de détection sont souvent boudés par les citoyens qui n’ont pas encore bien pris conscience de son existence et de son utilité.

Une implantation dans la société assez lente

En effet, le détecteur de fumée de part sa faible popularité ou même médiatisation n’est pas très connu en France et pourtant, il sauve bien des vies dans les autres pays où celui-ci est obligatoire. Ainsi, en 2007, en France seul 10 % des foyers étaient munis d’un DAAF, mais pour le gouvernement, il est impératif d’en disposer d’un chez-soi et fait donc passer la loi Morange en 2010 qui va obliger les ménages à s’équiper d’un détecteur de fumée avant le 8 mars 2015.
C’est alors que les ventes ont augmenté suite à l’apparition de cette loi, nous sommes aujourd’hui à un peu plus de 20 % de foyers équipés en France. Il ne reste donc plus que 3 mois pour s’en procurer un et il va donc sûrement y avoir une augmentation rapide et constante des ventes de détecteur jusqu’au 8 mars 2015. Mais pour cela faut-il encore en prévenir les citoyens.

Après le 8 mars 2015, qu’est-ce qui se passe ?

mars2015C’est simple, après la date butoir prévue à cet effet, tout propriétaire n’ayant pas acheté et installé un DAAF chez lui, sera hors la loi.
En effet, d’après la loi Alur, il est à la charge du propriétaire d’acheter et installer les détecteurs de fumées et à celle du propriétaire de l’entretenir. Ainsi, lors de l’installation du DAAF, le propriétaire ou locataire devra en avertir son assureur à l’aide d’une attestation assurant l’installation d’un DAAF en toute légalité sous peine d’être redevable d’une amende de 5 000 € en cas de non-respect de la loi et donc de non-installation du détecteur.
A prendre en compte aussi, les normes se trouvant sur les packagings des détecteurs de fumées. En effet, elles sont souvent gages de qualité, si vous trouver ainsi les initiales CE ou NF, vous pouvez bien entendu envisager l’achat comme étant un achat de qualité. Le marquage CE autorise la commercialisation du produit dans l’Union Européenne tandis que le marquage NF signifie que le produit a suivi des tests supplémentaires en France et que les détecteurs de fumées sont conformes aux normes françaises.

Si cela n’est pas déjà fait, munissez-vous d’un détecteur de fumée qui ne pourra que vous être utile. Dans d’autres pays tels que le Canada, les États-Unis ou encore la Norvège où il est obligatoire d’être équipé en DAAF, le taux de mortalité dû aux incendies domestiques a diminué de moitié. Il est donc important aujourd’hui de s’en procurer au moins un afin de prémunir sa famille de ce danger d’incendie qui pèse sur tous les foyers.